dipoles, susceptibilité

Un dipôle électrique est composé de deux charges électriques -q et -+q distantes d’une longueur λ: d=qλ . Un dipole magnétique est composé d’une petite spire de courant I et de surface s: d=Isn, où n est la normale positive. Les champs des deux sortes de dipôles sont très similaires.

Le programme, que vous pouvez télécharger, vous permet, dans une première partie,  et de varier les paramètres des dipôles et d’en visualiser les lignes de champs. Des quadripôles (deux dipôles identiques voisins) sont également montrés.

Dans une seconde partie, vous pourrez voir et comparer  des volumes diélectriques et ferromagnétiques placés dans un champ extérieur uniforme;  ce sont alors des ensembles de dipôles orientés par le champ. Dans ces deux cas, les charges et courants se retrouvent en surface.  Les champs résultants sont montrés, avec les lignes de champ. Les volumes sont: une boule, un ellipsoïde de révolution (ballon de rugby) et un barreau cylindrique de longueur finie.

Publié par

Benoît Delcourt

Professeur d'Université à Paris XI, centre d'Orsay. Spécialité de recherche: la physique expérimentale des particules élémentaires. Après une thèse sur la photoproduction du méson éta, j'ai participé aux expériences sur les anneaux de collision ACO et DCI, puis sur une expérience d'annihilation p-pbar au CERN, enfin à l'epérience H1 à Hambourg. Je tiens à rendre hommage à mes maîtres, aujourd'hui disparus: Jean Pérez-Y-Jorba et Jean-Claude Bizot.